Guy Tenenbaum

Cancer Terminal

Comment j’ai guéri de l’impossible ?

Exuvie éditions

Ce livre recueille l’ensemble des recherches et l’histoire de l’auteur. Ecrit dans le but d’encourager les malades et les médecins à s’intéresser aux recherches qui lui ont sauvé la vie.

Auteur

Guy Tenenbaum

Guy est un gérant d’entreprise. Après l’annonce de son cancer et le diagnostic funeste des médecins, il décide de s’intéresser à la santé naturelle et aux causes du cancer pour le vaincre.

Il vit actuellement en Floride au États-Unis et est âgé de plus de 60 ans.

En lire plus ....

Vous pouvez retrouver l’histoire de Guy, alias le samouai (comme le nomme les membres de sa chaine) sur  YouTube :

https://www.youtube.com/c/CancerTherapy/featured

Ainsi que son association en cliquant ici : Survivre au cancer.

Quelques mots sur Exuvie éditions.

La Maison d’Édition EXUVIE a été créer en janvier 2019 par Fabien Moine.

Fabien Moine est praticien en santé naturelle, professeur de naturopathie, conférencier et conducteur de jeûne. Il exerce son activité à travers différentes pratiques au sein desquelles il a reçu plus de 3000 personnes en consultation, encadré des centaines de jeûneurs, animé 130 conférences à travers le monde, enregistré plus de 150 vidéos sur sa chaîne YouTube qui compte près de 15000 followers. 

Il est aussi ce qu’on pourrait nommer un éducateur de santé

Plus d’informations sur son site : nutrinamie.fr

L’exuvie est l’enveloppe que le corps d’un animal a quittée lors de sa mue et qui laisse place à une nouvelle apparence. Cette idée de métamorphose, de transformation, de traces qu’on va laisser : elle est l’essence de la maison d’édition EXUVIE.

 

 

Cancer Terminal

Sommaire

1. PRONOSTIC VITAL ENGAGÉ : MA VOLONTÉ DE VAINCRE
De l’insouciance à l’annonce du cancer
Ma chaîne Youtube, un journal de bord pour la vie
Tordre le cou au stress, l’ennemi numéro 1
Le temps des recherches, étudier pour agir
Le cancer, une maladie métabolique
Les vertus de l’autophagie

2. LES 3 PILIERS DE MA GUÉRISON

Premier pilier de ma guérison : Jeûner pour survivre
Ma pratique du jeûne thérapeutique
Jeûner, un art de vivre

Deuxième pilier de ma guérison : Mon alimentation anti cancer : nourrir la vie en nous
Le régime qui m’a ouvert la voie : le régime cétogène
Le sucre – l’ennemi de ma santé
Le piège des édulcorants
Mon régime cétogène spécial anti cancer – la liste de mes aliments du quotidien
Se nourrir, se faire du bien
Un régime antioxydant et anti-inflammatoire
La liste de mes super aliments
Ma santé, mon positionnement, mes choix
Une alimentation alcalinisante : lutter contre l’acidose

Troisième pilier de ma guérison : Ma supplémentation alimentaire
Vitamines
Minéraux
Extraits de plantes

3. LA NOUVELLE RECHERCHE – MON PROTOCOLE DES “4 ESSENTIELS”
1er essentiel : Traitement métabolique
2ème essentiel : L’allicine
3ème essentiel : L’épigallocatéchine
4ème essentiel : La mélatonine et les dérivés de l’acide hydroxamique
L’inhibiteur de l’enzyme SCOT

4. MA GUÉRISON
La santé malgré le diagnostic du cancer – l’impossible paradoxe
Mes résultats d’examen : le bilan, ma victoire
Les dates clés de ma guérison

5. LE POINT DE VUE DU PR. MAURICE ISRAËL (CNRS)

6. LE COMBAT CONTINUE
Les droits des malades, les devoirs de l’État
Mes associations loi 1901

POSTFACE

Aux fondements de la santé

Loin de la voie habituelle de la médecine conventionnelle telle qu’on la connait, qui ici applique un jugement tranchant, sans espérance, ce livre nous emmène sur un sentier perdu, nous ramène à la source de la médecine telle qu’elle était du temps d’Hippocrate (considéré comme le « père de la médecine ») et nous renvoie l’espoir et l’énergie de la vie. Car c’est cela que la médecine devrait être.

Ce livre retrace l’histoire d’un homme atteint d’un cancer généralisé de stade 4 que la médecine moderne a laissé tomber. (L’ouvrage est récent, et n’est pas totalement sorti – juillet 2021)

> Le stade 4 est le degré le plus grave de la maladie. Aucun traitement curatif n’existe à ce jour pour guérir d’un tel stade en médecine allopathique.

Ni médecin ni scientifique, condamné, l’auteur s’accrochant à l’espoir, cherchâmes ce qui pouvait le garder en vie . Il a entrepris un voyage intérieur qui a fini par le libérer de la maladie.

J’ai beaucoup apprécié cet ouvrage.

On y découvre la force d’un homme qui refuse de lâcher prise, fait preuve d’un réel courage, nous montre l’espoir et la lumière dans la noirceur.

On en revient aux bases du bien-être, de la santé, de la médecine. La médecine telle que j’aimerai la voir.

On s’est détourné de ce qu’enseignait Hippocrate  (considéré comme le « père de la médecine ») pour se tourner vers Pasteur. (l’enseignement ou la vaccination, pour le profit le choix est vite fait !).

 

 

Et si Pasteur s’était trompé ?

La légende veut que sur son lit de mort, Pasteur ait dit : « Claude Bernard avait raison : le microbe n’est rien. Le terrain est tout. » Cette citation sibylline, si elle est vraie, mettrait à bas les dizaines d’années de recherches et de promotion des travaux de Pasteur.

Claude Bernard, médecin et chercheur contemporain de Pasteur, était un fervent promoteur de ce « terrain » biologique et, par là, un farouche adversaire des théories de Pasteur. Bernard a donné le jour à un courant médical totalement minoritaire à ce jour : la médecine hygiéniste.

Si un tel courant de pensée, l’enseignement d’un tel mouvement venait à se produire cela porterait un coup dur à Big Pharma.

On aurait la, l’union de la médecine allopathique et des médecines complémentaires pour un tout au service de l’humain.

Ne  confiez pas aveuglément votre santé, votre vie à une autre personne. Vous êtes la personne la plus importante de votre vie. Vous détenez des richesses intérieures, les clés de votre bien-être.

Le livre, ou plutôt l’auteur est une personne qui le prouve de par son vivant.

Pour le citer :  » C’est dans la tête que tout commence et que tout finit. »

Il arrive qu’on ne sache pas par ou commencer, qu’on ai peur. C’est toujours le premier pas le plus difficile, il suffit de le faire.

Que se soit en lisant un livre, écouter une vidéo, ou prendre contact avec des thérapeutes, médecins, il ne faut rien lâcher et persévérer.

C’est ce qu’a fait Guy, et aujourd’hui il s’en porte très bien.

 

 

Les études sur le cancer.

L’ouvrage aborde bien sur le cancer, son origine métabolique, et les recherches qui sont en relation avec cette maladie, mais pas que.

Quelques principes de bon sens pour une bonne santé :

Améliorer l’hygiène de base en réduisant voir en supprimant les aliments toxiques, transformés, industriels, raffinés et augmenter l’apport d’aliments riche en nutriment et antioxydant.

Pratiquer des exercices physiques doux, comme la marche, le qi gong, etc.

Nos corps sont nos jardins, nos décisions nos jardiniers. William Shakespeare.

Il y a donc une partie sur l’alimentation ou la différence est faite entre s’affamer et se dénutrir. L’inverse est vrai également, ne pas confondre manger pour estomper sa faim et manger pour apporter à votre organisme ce dont il a besoin. Vivre pour manger ou manger pour vivre, il faut choisir. (plus de 70% des Américains ont choisi la première solution…)

La supplémentation est aussi abordée. À mon sens elle est indispensable pour être en bonne santé. (bien que j’aimerais m’en passer) Ils ont réussi (nous avons réussi) le tour de force de polluer et dénutrire tellement la terre qu’il nous faut manger, si je prends l’exemple de la pomme, plusieurs dizaines de pommes pour retrouver la qualité d’une pomme d’il  y a 50 ans.

Personne ne veut passer sa vie à table, surtout quand on veut être en bonne santé. D’où l’importance d’une bonne complémentation.

 

L’importance de vouloir vivre

Il y a des passages intéressants, forts, instructifs, malheureux (notamment celui ou il évoque sa guérison et qu’il se heurte à la vision implacable de la médecine allopathique ou encore les passages ou on sent que Big Pharma à une emprise immense, que l’état d’esprit de certaines personnes oeuvrant dans les instituions de santé est très limité…) Mais aussi des passages pleins d’espoir (ils sont nombreux, je retiens cependant celui où son médecin lui délivre les mots « Quoi que vous soyez en train de faire, continuez »)

Guy a réussi à vaincre son cancer de phase 4, ce qui est impossible  selon les dires de la médecine allopathique, pourtant les preuves sont là (et lui aussi), mais son combat ne s’arrête pas la car la bataille se joue sur plusieurs fronts. À un niveau personnel bien sûr, mais aussi à un qui ne connait pas les frontières, pour encourager les malades et les médecins à s’intéresser aux recherches qui lui ont sauvé la vie. Pour que la fatalité laisse place à l’espoir et à l’action.

une icone verte de fleur

Cet article pourrait également vous intéresser : Traitement sonore, atténuation des symptômes liée au Covid19

Autre ouvrage

Les autres articles du Blog

À vous !

Votre témoignage nous intéresse.

 

  • Comptez-vous lire ce bouquin ?
  • Que pensez-vous des médecines complémentaires ?
  • Avez-vous déjà vu des vidéos de Fabien Moine ?

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :