Bonjour à tous, c’est un plaisir que de retrouver le temps de vous écrire et de vous partager l’article ci-dessous. Ce dernier sera différent des précédents que j’ai pu publier, notamment par sa forme et son contenu. Un style d’interview, où je réponds aux dernières questions posées.

Bonne lecture. 

De votre point de vue professionnel de santé, que pouvez-vous dire de la situation actuelle et notamment de la vôtre ?

Comment vivez-vous cette situation ?

On pourrait penser qu’en temps de “pandémie”, qu’un virus de la famille  des Coronaviridae mit sur le devant de la scène médiatique pourrait être une bonne chose pour un praticien de soin holistique, une personne qui s’est lancée dans l’aventure des médecines complémentaires.

Toutefois, n’oublions pas que certains médecins qui sont bien plus professionnels dans le domaine de la santé que moi ont des difficultés à prendre en charge les personnes. Cela ne vient pas d’un virus dont la famille est connue depuis les années 30 et dont on peut guérir en ayant recours à des produits naturels ou d’autre qui le sont moins, ni de la qualification de ces personnes, non le problème vient de nos dirigeants qui font passer les intérêts financiers avant la santé des Français.

Cela n’est pas nouveau, la finance a toujours pris le dessus sur les autres aspects. L’argent qui est un moyen est devenu pour beaucoup un but à atteindre. En vouloir plus, toujours plus, mais dans quel but, puisque le moyen est devenu celui-ci. 

Des génies mis à mal

Nikola Tesla

Nikola-Tesla

On a connu Nikola Tesla, un grand humaniste qui s’était fixé comme objectif d’apporter gratuitement l’électricité dans les foyers et de la véhiculer sans fil.  Il décéda dans sa chambre d’hôtel peu de temps après avoir évité une collision avec une auto. 

Ses derniers travaux disparurent de la circulation.

Georges Lakhovsky

Georges lakhovsky - Le secret de la vie: rayons cosmiques et radiations des êtres vivants

Georges Lakhovsky, brillant chercheur qui rencontra Nikola Tesla pendant une période, inventeur d’un appareil générant un champ de fréquence dans un spectre très large : L’oscillateur à longueurs d’onde multiples.

Ses recherches comme celle de  Nikola Tesla sont très intéressantes et passionnantes.

Je reviendrai d’ailleurs sur ses travaux dans un futur article, car elles font écho avec ma pratique de la sonothérapie.

Il se fit percuter par une auto, et malgré son refus d’aller à l’hôpital où il fut emmené de force, il décéda quelques heures après. 

Didier Raoult

professeur Raoult

Plus proche de nous (la liste pourrait être bien plus longue) on retrouve un spécialiste français des maladies infectieuses, professeur de microbiologie à la faculté de médecine et à l’institut hospitalo-universitaire de Marseille, lauréat du grand prix de l’INSERM en 2010, qui a également obtenu les titres prestigieux de :

Chevalier de l’ordre national du Mérite (1995), Grand prix de l’INSERM (2010)

Officier de la Légion d’honneur (2011)

Grand Prix scientifique de la Fondation Louis D. (2015)

Commandeur de l’ordre national du Mérite (2015) 

Je veux parler du professeur Raoult, qui a été traité de charlatan, complotiste, qui exercerait contre le serment d’Hippocrate, car mettrait en danger la vie d’autrui, etc. 

Jean-Bernard Fourtillan

Sans oublier l’expert en pharmacologie et en toxicologie et ancien professeur des universités, celui qui en 1994 découvre l’hormone du sommeil la Valentonine.

Je ne vais pas vous faire tout son curriculum vitae, mais il a écrit en autre :

Vaccins : Comment s’y retrouver ? avec Henri Joyeux (éd. du Rocher, 201) 

La glande pinéale et le système Veille-Sommeil. (éd. Académie nationale de Pharmacie, Paris, 2016)

Le Professeur Jean-Bernard Fourtillan (dont la page Wikipédia a été supprimée)

qui a été l’un des intervenants du documentaire “Hold-Up” a été interné dans une institution psychiatrique.

Tout cela pour s’être opposé au système en proposant des solutions qui auraient pu faire le bien de beaucoup de monde.  

Sans vouloir rentrer dans la théorie du complot, si la santé était vraiment la préoccupation de nos dirigeants, ils mettraient l’accent sur la prévention,  favoriseraient l’union de la médecine conventionnelle avec les médecines complémentaires telles la nutrithérapie, l’aromathérapie qui  font partie des activités que j’exerce et qui ont fait leurs preuves.

Que pouvez-vous nous dire, en quelques mots, sur votre pratique de la sonothérapie ?

Tout ce qui nous entoure vibre, nous y compris. Un principe scientifique permet d’expliquer comment des médicaments strictement sonores et non chimiques peuvent soulager les souffrances : c’est le principe de la résonance, illustrée par la loi dite de « vibration sympathique » le même principe qu’on retrouve dans les travaux de Georges Lakhovsky.

La maladie et la douleur qui correspondent à des fréquences apparaissent lorsque le corps perd sa fréquence d’harmonie. En résumé, l’application de fréquences de rééquilibrage permet de retrouver l’harmonie perdue.

Parmi toutes les activités que vous exercez : naturopathie, aromathérapie, nutrithérapie, phytothérapie et sonothérapie entre autres, il y en a une qui se veut plus ésotérique que les autres. 

Pourquoi et comment en êtes-vous arrivé à utiliser le tarot ? 

En cherchant à en apprendre plus sur moi, sur le fonctionnement de l’être humain, j’ai découvert le développement personnel, qui comme son nom l’indique est le développement de soi. 

Souhaitant élever mon niveau vibratoire dans l’optique d’améliorer ma santé, mais aussi mon être tout entier, j’ai découvert le tarot Osho Zen ainsi que toute la philosophie qui l’entoure. 

Cela a eu tellement de bienfaits pour moi que j’ai voulu le partager via une activité autour du tarot dans le but d’aider les personnes à augmenter leur taux vibratoire et à s’éveiller un peu plus sur ce qui les entoure. 

Vous n’êtes donc pas médium, vous ne tirez pas les cartes pour lire l’avenir ? 

Je ne dirais pas avec certitude que je ne suis pas médium. À mon avis on a tous en nous le même potentiel illimité. Mais non je ne choisis pas de tirer les cartes pour prédire l’avenir, mais plutôt pour que les personnes intéressées se concentrent sur leur présent pour améliorer leur futur. 

Gandhi disait : 

soyez le changement que vous voulez voir dans le monde

Gandhi

Une autre phrase connue est celle de Félix Leclerc

“Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts.”

Félix Leclerc

Ce n’est pas en un coup de baguette magique que le futur dont on rêve se réalisera, mais plutôt en travaillant dans l’instant présent.

Dans cette crise liée au Covid-19 provoquée par le coronavirus SARS-CoV-2 le stress est omniprésent,  avez-vous des astuces pour lutter contre celui-ci ? 

Nos dirigeants ont le chic pour toujours nous trouver une crise, crise économique, crise sanitaire, etc. 

Ce n’est pas le virus qui cause du stress, mais les mesures sanitaires imposées, le mauvais traitement ou la peur d’une ombre imaginaire qu’on a reliée au SARS-CoV-2.  Le stress a toujours fait partie de la vie. Il existe ce qu’on nomme l’eustress, un stress positif, qui peut être cultivé. C’est une forme de pensée positive qu’on retrouve dans le développement personnel. 

Il y a plusieurs moyens de lutter contre la peur, contre le stress, contre les virus, cela je le partage aux personnes qui viennent me consulter. Si vous souhaitez juste un moyen pour réduire votre tension, regardez du côté de la cohérence cardiaque ou bien prenons rendez-vous pour une séance de sonothérapie.

Comment voyez vous l’avenir, si je puis dire ? 

Elle est pas mal (rire) 

Cette année aura été difficile, mais c’est dans l’adversité qu’on se révèle, qu’on se relève plus fort. Il y a eu des prises de consciences au sein de la population, des personnes s’éveillent, nous sommes de plus en plus nombreux à nous tourner vers la nature, les médecines naturelles, un retour à la source. Je ne peux que m’en réjouir. 

La période de crise n’est pas finie, il faudrait nettoyer ce marais et faire place nette, mais en attendant nous nous battons. Sachez que nul n’est seul, chacun à ses propres démons à combattre, mais nous pouvons y arriver.


Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :