Journée sympa en perspective !

Vous le savez sans doute, depuis le début d’année j’aime visiter les salons bien-être de ma région.

Je ne pouvais donc pas passer à côté du salon bien-être, médecine douce organisé à Lyon eurexpo se début de mai 2019. (D’autant que j’avais des entrées gratuites)

Il s’est déroulé sur trois jours : du 3 au 5 mai 2019.

Dans une partie d’eurexpo (une autre partie, ce jour, était consacrée au Festival JAPAN TOUCH HARU)

C’était la première fois à Lyon, qu’un salon est consacré aux médecines douces : sophrologie, naturopathie, hypnothérapie, axiothérapie et bien d’autres…

Des médecines dites « alternatives » prisées pour leur naturel, qu’il s’agisse de soin complémentaire ou de bien-être !

 

Le lieu est facile d’accès que ce soit pour les autos comme pour le transport en commun. A l’entrée, pas trop de monde (en même temps j’y étais à l’ouverture), c’est plutôt spacieux, on ne se marche pas dessus. On accède rapidement au salon.

 

Une fois rentrée la première chose que j’ai fait est de trouver le coin-conférence. Mon amie Laura Azenard y tenait la première conférence de la journée et celle-ci commençait à 10 h 30. Je ne voulais pas manquer se rendez-vous et surtout je voulais saluer mon amie et voir comment elle se sentait. Elle venait de rentrer d’un séjour de jeûne. Je l’ai trouvé en pleine forme, pleine de vitalité ! (L’effet jeûne ?!)

La conférence fit salle comble, un pur bonheur ! Laura était d’un naturel, d’une éloquence qu’elle m’a donné envie de faire des jeûnes longs (moi qui me limite à deux jours max par semaine)

Le jeûne est une vertu assez peu connue en France, mais qui arrive de plus en plus sur le devant de la scène.

Une fois la conférence finie j’ai commencé ma petite découverte du salon.

En avant !

J’ai voulu faire simple, je suis allé tout droit, direction la première rangée puis je vagabonde.

Et bim, la rangée alimentation saine. Une bonne odeur de sucrée, d’épices, de fromage flottait dans l’air, un délice pour mon sens olfactif. Souci, le samedi (jour de la visite) c’est mon jour de jeûne. Entre le commerçant italien qui souhaitait que je goûte son fromage, l’autre qui me tendait ses fruits séchés et le dernier qui m’a fait partir en voyage grâce à ses épices. Épreuve psychologique réussie.  Je suis resté impassible et mon estomac aussi.

Autre rangée, autre découverte.

Je regarde les deux stands suivants, débordant de produits cosmétiques. Je pense être dans la rangée des cosmétiques naturels ou savon, élixirs de cristaux, complexe de bourgeons et de cristaux réunis,  huiles essentielles et bien d’autres sont exposés. Je ne suis pas vraiment venu là pour acheter et le dialogue est souvent commercial. Malgré les beaux produits, je n’ai rien appris d’intéressant.

Je décide de tourner et de m’orienter vers une autre rangée, une ou la voie de circulation serait moins bombée.

Après quelques pas, je tombe sur un stand de Kinésiologie.

Le nom de cette discipline ne m’est pas inconnu. Je décide de m’arrêter pour plus d’information. Il y a une belle jeune femme et un monsieur. Deviner lequel des deux m’a abordé ?! Une personne agréable, sympathique qui m’a parlé avec passion de son métier. Pascal Belon-Thomas est une personne qui à de nombreuses cordes à son arc. Il a été formé à la kinésiologie, au Reiki Usui, à la réflexologie plantaire aux techniques de libération émotionnelle, à la lecture intuitive…

Son cabinet de développement personnel et bien-être de la personne, « Pébétéka », est situé à Vienne.

Axiothérapie

Après en avoir appris davantage sur la kinésiologie, je n’ai eu cas tourner les talons.

Je suis tombé sur une grande personne qui dégageait une belle énergie, David Urbano. Ci dessous, la présentation que vous pouvez trouver sur son site :

Je suis David Urbano, thérapeute énergéticien depuis 2011.J’ai connus un parcours personnel comme “monsieur-tout-le-monde” jusqu’à ce que la Vie m’accompagne vers mon éveil spirituel.

Un accident en 2011 me plongea dans un état de conscience assez troublant, et j’ai dû subir une intervention chirurgicale importante. « L’inconnu… » allait alors devenir mon quotidien, ma « normalité » (en homme alité).

Durant l’opération, mon corps me lâcha, et je fus comme transporté dans un espace « être-ange » : je venais de faire une EMI (expérience de mort imminente). En réintégrant mon corps, mon étonnement fut grand de découvrir une énergie nouvelle, une présence en moi, mélange d’amour et de puissance tels que jamais je n’aurais pu imaginer :

…je venais de rencontrer mon âme !

 

Si vous souhaitez savoir de quoi on a parler je vous laisse visionner cette vidéo :

Après cette belle rencontre, j’ai vagabondé entre les rangées. J’ai cru me trouver en plein Haïti dans le quartier des Jalousie. Certains exposants me voyaient passer et repasser.

 

Une rencontre importante !

J’ai fait une rencontre, sans doute la plus importante de la journée en ce qui me concerne. Celle d’un neurothérapeute. Le courant est tellement bien passé qu’on s’est calé un rendez-vous à son cabinet.

Et parce que je ne pouvais plus ignorer les signes qui se présentaient à moi !

Pour rappel : le domaine d’application de la neurothérapie, le Détachement des Traumatismes est vaste dès lors que l’on est en présence d’une émotion négative forte, récurrente et durable.

Efficace, rapide, profonde et facile à mettre en œuvre, cette technique révolutionnaire permet de traiter les émotions négatives récentes ou anciennes tout comme les traumatismes et les blessures ayant marqué le corps et l’esprit en profondeur.

Chaque personne est susceptible d’avoir vécu dans son passé un traumatisme émotionnel ponctuel ou répété qui engendre plus tard un état de mal-être comme des peurs, phobies, angoisses, colères, dépressions et cauchemars.

Malgré tous mes efforts conscients, il y a une chose sur lequel je n’arrive pas à me détacher. Un traumatisme qui m’empêche d’évoluer. C’est sans doute lui qui pointait le bout de son nez lors des cours de naturopathie, pendant les séances de réflexologie. Mes collègues présents comprendront sans doute mieux pourquoi j’ai dû arrêter la réflexologie. Normale quand on sait que notre activité consciente n’est que de 5%. Donc j’ai décidé de faire un pas de plus vers la libération avec Sébastien Morales. Je sens déjà venir des séances intenses et éprouvantes.

Après ce petit témoignage, continuons la visite du salon.

Un brin de sagesse

Le mieux quand est perdue c’est de revenir sur nos pas et faire le point. Pour moi, c’était l’entrée. (Début-Fin. Chemin, destination…)

L’Ardèche et ses beaux paysages

M’approchant du point d’entrée je vis un petit espace, peu remplie, tenu par une personne aux yeux étincelants. Elle dégage une bonne énergie et mon intuition me dit qu’elle a un côté artiste.

Elle s’appelle Cécile, est prof de yoga et cherche des personnes, des praticiens qui seraient intéressés par un espace polyvalent et modulable en Ardèche. Pour y organiser stage, ateliers ou autre. Vous pouvez cliquer sur : la grange de la chouette, pour plus d’info. Le décor et le bâtiment sont magnifiques. Si jamais l’aventure vous tente, pensez à moi, j’aime bien passer quelques jours dans cette belle région ardéchoise.tongue-out D’ailleurs, je vous recommande le passage sous le Pont d’Arc en descente de canoë.

 

Il y a eu plus de 130 exposants lors du salon, et j’ai discuté avec beaucoup d’entre eux. L’article étant déjà bien long je vais vous en lister encore quelques-uns.

Technologie et santé

Dans un précédent article j’évoquais rapidement le system Psio.

J’aime découvrir de nouveaux appareils en rapport avec la santé.

Je suis tombé sur le stand du créateur du system L.I.F.E et Quanta Scan, deux appareils auxquels je m’intéressais déjà avant le salon. Si j’arrive à avoir plus d’infos pertinente je vous écrirais surement un article en rapport avec ses appareils.

Les pierres de région

J’ai rencontré Florence Daluz, une passionnée sculptrice de pierres. Elle fait aussi les commandes perso (Pendentif, pendule et autre). Je vous mets en dessous les liens de ses pages FB. Ca vaut vraiment le coup d’œil. Surtout si vous êtes accro à la lithothérapie et vous souhaitez un bijou personnel créé avec vote propre pierre !

Comme je vous l’ai dit plus haut je me suis perdue lors du salon ! A force de tourner et de retourner, j’ai découvert un petit espace avec quelques stands bien sympathiques.

 

Les belles découvertes

Le stand de la fédération végane, ou la gentille Nina m’a remis plusieurs documents sur la vitamine B12. J’ai pourtant mentionné le fait que j’étais naturopathe et donc que j’y connaissais plutôt bien en alimentation, mais que voulez-vous, j’ai un charme fou. Je plaisante évidemment!  Cette personne avait un message à faire entendre et je suis de cœur et d’avis avec elle.

Les Fructo’s amis pour la vie. Une association française des intolérants au fructose était aussi au salon pour faire découvrir LA FRUCTOSÉMIE CONGÉNITALE. Aussi nommée IHF Intolérance Héréditaire au Fructose une maladie du métabolisme dû à un déficit enzymatique de la fructo-1 phosphate ou Adolbase B. On peut être déficient de cette enzyme et ne pas le savoir, ce qui entraine des complications (je vous renvoie vers leur site pour plus d’informations.)

Je finis par le dernier stand sur lequel je me suis arrêté.

Une rencontre surprenante, celle de Geoffroy Delorme.

Geoffroy est un immerseur écologique, photographe animalier et écrivain, spécialiste des chevreuils. Il est un témoin de la vie sauvage, mais également un ambassadeur de la nature pour avoir consacré une grande décennie de sa vie à marcher dans les forêts derrière les animaux sauvages.

Si vous aimez la nature, les animaux et que vous pensez qu’on est tous plus ou moins liés, jeter un œil à son livre. Rien que la couverture de son livre “Ma vie sauvage avec les chevreuils” c’est Wou-Hou !

 

ma-vie-sauvage-avec-les-chevreuils-1150057-264-432

Vous pouvez retrouver Geoffroy via son site ou FB et Twitter.

https://lechevreuil.wixsite.com/geoffroy-delorme

 

 

 

 

Si vous êtes arrivé jusqu’ici bravo laughing. Mes articles retours sont rarement aussi long. J’espère qu’il vous aura plus.

Au plaisir de vous croisez sur un salon.

Pin It on Pinterest

Je compte sur vous

Soutenez mon travail en partageant l'article à vos amis

%d blogueurs aiment cette page :