La méthode : Bain dérivatif, alimentation, soleil, argile

Bain dérivatif, alimentation, soleil, argile  de France Guillain

À propos de l’auteur : France Guillain

L'auteur: France Guillain

France Guillain est originaire de Polynésie où elle a grandi avant l’arrivée des avions, dans une famille polynésienne. Grâce à une bourse, elle quitte son île seule à 13 ans. Partant en bateau pour la France où elle sera « élevée » par son parrain évêque. À partir de là, elle fait des études supérieures scientifiques (INSA, Lyon), puis part à la voile autour du monde pour vingt ans. Puis, chemin faisant elle continue d’étudier et de travailler, cumulant diplômes (notamment un Diplôme d’État de Diététique) et recherches. À partir de 1970, elle publie ouvrages et articles de presse plusieurs fois par an sans discontinuer jusqu’à aujourd’hui. Outre les nombreuses publications, des centaines d’émissions de radio, de télé, accumulées au fil des ans, lui permettent de nous faire partager ses expériences et découvertes.

Grande navigatrice, elle faisait partie en 1986 de la sélection des 12 grands sportifs choisis par L’Équipe Magazine pour représenter la France au Festival de la Plagne. Seule fille de cette sélection, déjà mère de 5 enfants, elle figurait aux côtés de Gérard d’Aboville et du Dr Jean-Louis Étienne.

L’ouvrage :
La méthode : Bain dérivatif, alimentation, soleil, argile

Il faut souligner qu’il y a beaucoup plus de ressemblances entre tous les humains que de différences.

L’alimentation exposée ici sous les noms de Miam-Ô-Fruit® et Miam-Ô-5® est traditionnelle, économique. Pratiquée depuis toujours dans tous les pays du monde. Soutenue par 22 000 études internationales dont la synthèse a été publiée par l’Université d’Harvard en 2008.

Les deux grands dangers aujourd’hui sont :

  • l’oxydation, qui vieillit prématurément, et
  • l’inflammation, qui favorise les maladies dégénératives.

Contre l’oxydation nous avons les fruits et légumes crus.

Contre l’inflammation, il y a le contrôle de la température interne.

Efficace et à la portée de tous, le Bain dérivatif® ou poche fraîche spéciale.

Il intéresse la Recherche depuis 2008. Pour résumer : en mangeant avec intelligence, notre corps fabrique des graisses brunes réparatrices aux multiples fonctions spécifiques qui sont activées par la baisse de la température interne.

Une belle silhouette, une jolie peau, de la souplesse, une bonne mémoire et le bonheur de vivre sans douleur, de quoi nous rendre plus heureux. Prenons le cas des sportifs, la méthode est prisée chez ses personnes dont le métier exige d’être toujours performantes . Aussi des enfants, des adolescents qui se sentent beaucoup mieux pour étudier, des parents qui font pour le mieux avec de petits budgets sans se marginaliser

C’est un ouvrage de 235 pages publié au édition du Rocher le 22 octobre 2015

Mon Avis :

J’ai été dubitatif sur la première partie de l’ouvrage (avant réflexion et vraiment sur les premières pages) où l’auteur traite d’alimentation et plus particulièrement sur le miam-ô-fruit. De mon point de vue, pratiquant de musculation et naturopathe, allié tous les aliments ensemble, n’est pas forcément une bonne chose, toutefois là il est question d’une majorité de fruits, de bonnes graisses, de graines et d’un filet de jus de citron, le tout bio, cru, frais et de saison (et si c’est local, c’est encore mieux). Après avoir réfléchi aux associations et tester le miam-ô-fruit, je suis conquis.

Le total calorique n’est pas élevé avec ce repas.

Il apporte :

  • des antioxydants,
  • de bon lipides,
  • des vitamines,
  • des minéraux,
  • et un Ig bas à moyen !

J’essaye de mélanger un maximum de fruits. En ce moment c’est kiwi, demi banane, pomme, poire, ananas, raisin.

Le plus long n’est pas la préparation, qui va assez vite quand on a tout sous la main, mais la dégustation.Comptez bien 30 à 40 minutes pour manger le tout, dans le calme, en mastiquant bien et sans vous presser évidemment.

Le Miam-ô-fruit

Recette (tous les produits doivent être bio) :

  • ½ banane : écrasez-la à la fourchette jusqu’à la rendre liquide et légèrement brune. Prenez une banane bien mûre (la présence de tâches noires sur la peau de la banane n’est pas un problème, au contraire!)
  • 2 cuillères à soupe d’huile végétale bio (huile de colza, de lin ou de sésame crue non toastée) : émulsionnez l’huile dans la banane, on ne doit plus voir l’huile.
  • 1 cuillère à soupe de graines de lin broyées finement : si elles ne sont pas broyées vous n’allez pas absorber tous les nutriments. J’utilise un petit broyeur à graines de café, c’est parfait!
  • 1 cuillère à soupe de graines de sésame broyées finement
  • 1 cuillère à soupe d’un mélange de 3 autres graines broyées (cajou, noix, noisette, tournesol, pépin de courge etc)
  • 2 cuillères à café de jus de citron frais
  • Des fruits frais coupés en morceaux (pomme, poire, kiwi, papaye, mangue, litchi, fraise, prune, groseille, pitaya, fruit de la passion…) : selon votre appétit et vos envies. Au moins trois fruits différents. Attention, pas de fruits séchés, pas d’agrume (orange, mandarine, pamplemousse, clémentine) ni melon, ni pastèque (digestion trop rapide, ces fruits doivent être consommés à part).

Même si le miam-ô-fruit peut être consommer lors du déjeuner, il existe une alternative : le Miam-O-5. Sur lequel je ne me prononcerai pas, ne l’ayant pas tester ! (celui-ci est plus axé légumes)

Si vous préparez votre miam-ô-fruits pour plusieurs jours, vous pouvez utiliser des boîtes sous-vide.


Donc la première partie de l’ouvrage parle d’alimentation, de mastication et de beaucoup d’autres points liés à l’alimentation en général (jeûne, cuisson, cure, végétarisme, végétalisme, etc.). Ainsi que de graisses brunes, sur lequel je reviendrais dans l’article concernant son autre ouvrage “Le bain dérivatif ou D-CoolinWay : Cent ans après Louis Kuhne… “

Le Soleil

Oui le soleil, cette source d’énergie, de bienfait. IL est un aliment indispensable ! (ça peut surprendre, pourtant nous nous nourrissons de soleil au même titre que d’eau ou d’air)

Comme vous avez dû vous en douter en lisant la couverture de l’ouvrage, le soleil et ses dérivés (vitamine D, crèmes solaires, coup de soleil, lampe solaire, etc.) tiennent une bonne place dans le bouquin.

L’argile

France Guillain  a sorti deux autres ouvrages sur l’argile : “L’argile tout simplement” et “Le Petit Guide de l’argile“.

Dans se livre il n’est question que de l’argile verte illite !

  • elle est une des argiles les plus pures
  • vous la trouvez facilement dans le commerce
  • elle est universelle
  • convient à tout le monde et à tous les âge
  • elle a été longuement étudié
  • et la liste est encore longue ….

Le bouquin “la méthode : Bain dérivatif, alimentation, soleil, argile” est, je pense, un condensé de ses quatre thèmes. Chacun d’eux est traité davantage dans d’autres ouvrages du même auteur.

J’ai commencé la lecture de l’ouvrage essentiellement parce que je recherchais des informations sur l’argile. Je ne regrette pas d’avoir découvert ce bouquin, une petite mine d’or, qui est parfaitement dans mon esprit d’hygiéniste.

Pour en savoir plus sur l’argile, vous pouvez regarder la vidéo YouTube sur l’argilothérapie qu’a poster la compagnie des sens.

J’ai également pu croiser France Guillain au salon Vivez Nature de Lyon, vous trouverez un retour ici : Retour sur le salon Vivez Nature Lyon 2019

Ma note personnelle est de 4.5/5.

A bientôt pour le prochain :

Avis après lecture !

Je ne suis pas un critique littéraire, je ne fais que partager mon avis, celui-ci n’engage que moi ! Si vous avez des questions n’hésiter pas à les poster en commentaires je me ferai une joie d’y répondre.

Pin It on Pinterest

Je compte sur vous

Soutenez mon travail en partageant l'article à vos amis

%d blogueurs aiment cette page :